Les livres de Joachim Turin dans les médias

Dernière mise à jour : 17 déc. 2021

Mes polars et romans policiers font, à l'occasion, l'objet d'articles dans les médias, de chroniques dans les blogs littéraires ou encore de publications sur les réseaux sociaux.

Joachim Turin, auteur suisse romand de la trilogie Cerbère


Entretien en direct sur Radio Chablais dans l'émission "Le Direct"

Le 8 janvier 2021, pour la parution de "Mâle de Tête", premier volet de la trilogie Cerbère, Cyril m'accorde quelques minutes d'antenne pour parler de mon thriller et de la trilogie, à l'époque, encore à paraître.

Interview de l'écrivain suisse romand Joachim Turin sur Radio Chablais

Vers le podcast de l'interview




 

Salon du Livre du Pays Noir de Charleroi, en Belgique

Les organisateurs de ce salon du livre, tenu chaque année au mois de décembre à Charleroi en Belgique, ont découvert mes romans policiers grâce au service Abonnement Kindle d'Amazon et par le jeu des réseaux sociaux.

C'était, pour moi, la première participation à un événement littéraire de ce genre. L'entretien s'est déroulé durant une heure lors d'une session Facebook Live où j'ai répondu aux questions de lecteurs venus de France et de Navarre. En milieu d'interview, l'écrivain Christophe Royer, auteur de plusieurs romans policiers publiés aux Éditions Taurnada, m'a fait l'honneur d'une sympathique visite surprise. Nous avons échangé quelque peu sur nos expériences avec le monde de l'édition et de l'auto-édition pour nos polars et thriller.

 

Bulletin d'information communal de Collombey-Muraz

Ma commune d'origine et de résidence, oui, oui, j'ai toujours vécu à Collombey-Muraz, m'a offert un coup de projecteur dans son bulletin d'information biannuel, Colombes et Muraille.

L'écrivain valaisan de romans policiers dans le bulletin d'information communal de COllombey-Muraz, Colombes et Muraille
 

Le coin des nouveaux auteurs sur Instagram

Ce compte Instagram au concept novateur donne la parole aux nouveaux auteurs. Il offre une visibilité aux écrivains de thrillers, romans policiers, polars et d'autres genres littéraires tels que Fantastique et Science-Fiction. Les livres sont répertoriés par un code couleur. J'ai eu l'honneur de donner la première interview du compte et de parler de ma trilogie Cerbère.

Abonnez-vous ! @lecoindesnouveauxauteurs.

 

Interview pour le compte Instagram @evathebooklover

Interview pour Mâle de Tête, premier volet de la trilogie Cerbère de l'écrivain suisse romand Joachim Turin

1. Pourquoi avoir écrit ce roman ?

Je voulais garder une trace écrite de mon pèlerinage sur le sentier de Saint-Jacques-de-Compostelle. Je suis parti pour le Puy-en-Velay sur un coup de tête, pour réaliser une envie, un rêve qui traînait dans mon esprit depuis trop longtemps. J’ai emporté quelques affaires en n’oubliant surtout pas un cahier et un stylo.

2. Que dirais-tu à Edern ?

Mon pauvre ! Tu en baves depuis si longtemps avec tes algies vasculaires de la face. Malgré tout, tu as fait de cet inconvénient un avantage. Continue de te battre, ce n’est pas impossible qu’elles disparaissent un jour, comme elles sont venues. Ne te prends plus la tête.

3. Y aura-t-il une suite ?

Oui, elle a pris vie dans les pages de « Fortes Têtes ».

4. Décris ton livre en trois mots ?

Énigmes, découvertes, double sens

5. Comment s’est passé l’écriture de ton livre ? Par quelles émotions es-tu passé ?

La fatigue musculaire ! J’écrivais les chapitres après 30 kilomètres et 8 heures de marche, à chaque étape de mon pèlerinage. J’ai aussi développé un fort sentiment d’amitié avec mon carnet de notes. Nous étions seuls, les deux, dans des lieux magnifiques de la Haute-Loire et de l’Aveyron. Une relation unique entre l’objet et l’humain. Je ne suis pas conservateur, mais ce cahier, noirci de cette histoire manuscrite, je le garde maintenant jalousement dans un endroit sûr et secret.

6. Que dirais-tu à tes futurs lecteurs ?

Laissez-vous emporter. Ce que vous lisez n’est peut-être pas ce que j’ai écrit. Selon votre attention ou vos références, vous verrez dans mon histoire ce qu’un autre lecteur ne verra pas, et inversement. Le titre de ce livre, « Mâle de Tête » en dit long sur la malice qu’il contient. Amusez-vous à lire cette histoire, à y dénicher des calembours. Tout autant que je me suis amusé à l’écrire et à y glisser des à-peu-près.

7. Comment ton livre a été découvert ?

Grâce au soutien stupéfiant des gens de ma région ! Ils ont répondu présent dès la parution de « Mâle de Tête ». Les librairies locales m’ont aussi soutenu au-delà de mes espérances, je les en remercie. Ensuite, une ou deux publications sur les réseaux sociaux ont fait que « Mâle de Tête » s’est envolé vers sa propre destinée, loin de chez moi. Je ne me l’explique toujours pas, mais suis infiniment ravi qu’il vive sa propre vie.

8. Combien de livres as-tu écris ? De quels genres sont-ils ?

Cinq jusqu’à aujourd’hui. Ce sont tous des polars. Je ne me vois pas écrire autre chose que des polars et leur faculté géniale à surprendre les lecteurs. Et même l’auteur ! Je me suis moi-même surpris en modifiant les intrigues au fil de leur écriture pour arriver à des dénouements que je n’avais pas anticipés ni même imaginés avant de les coucher sur le papier.

9. Une citation qui vient de toi, qui te tient à cœur en rapport avec ta vie quotidienne ou en rapport avec, de préférence, le livre.

En ouverture de mes histoires, j’écris toujours un petit texte qui, pour différentes raisons, m’est cher. Dans « Mâle de Tête », j’ai inscrit :

« Lisez-moi au second degré

Lisez-moi au premier degré

Lisez-moi de gré »

 

Article du Nouvelliste du 21 juin 2021


Joachim Turin dans Le Nouvelliste du 21 juin 2021
Joachim Turin dans Le Nouvelliste du 21 juin 2021

À la veille des vacances scolaires, le quotidien valaisan proposait à ses lecteurs une série de livres à emporter dans sa valise pour profiter de l'été au bord de la mer ou à la montagne. La trilogie Cerbère en faisait partie.


 

Article du Riviera-Chablais du 10 novembre 2021

Joachim Turin avec son cinquième roman Quand le Bien souffla l'air dans l'Eden
Article du Riviera-Chablais pour la parution de Quand le Bien souffla l'air dans l'Eden

Interview de Sophie Es-Borrat pour le journal Riviera-Chablais au sujet de la parution de Quand le Bien souffla l'air dans l'Eden, cinquième roman de l'auteur valaisan, Joachim Turin. On y lit la genèse de ce polar ainsi que les projets de l'écrivain et d'une association mystérieuse pour un prochain opus.


 

Article du Nouvelliste du 17 décembre 2021


À la veille de Noël, le Nouvelliste met en lumière les auteurs de polars de la région. Entouré de trois collègues auteurs de romans noirs. Une sélection variée d'histoires policières à glisser sous le sapin !



 


À suivre...


71 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout