Quelques personnages de la trilogie Cerbère

Dernière mise à jour : 24 sept. 2021

Renaud Marraffino, Zénobie, K et Edern n'existent que dans la trilogie Cerbère.

Les personnages réels de la trilogie Cerbère de Joachim Turin
Les personnages réels de la trilogie Cerbère

Mais, quelques personnages sont bien réels et vivants !

Nous nous sommes réunis pour cette photo souvenir à La Treille, l'endroit même où Edern et Zénobie ont partagé un verre et ont entendu parler d'eux pour la première fois !


Tous ces gens dissertaient au sujet de l'USCM, club de foot où tous ou presque ont, un jour ou l'autre, évolué.


On retrouve ici mon frangin Sébastien (à droite), alias Mouche, surnom hérité de l'époque où il laissait des traces de doigts au plafond (!!!).

Micky n'est pas cité dans la trilogie mais a été pour moi une source intarissable de blagues à deux balles. Il excelle tellement dans cette spécialité que ses blagues à deux balles en valent trois !


Voici René-Pierre (à gauche), alias Saint-Gobain et Christophe, alias Cricri.

Si l'un doit son surnom aux produits qu'il utilise dans sa profession, pour l'autre, c'est tout simplement un diminutif de son prénom.

Ces deux compères, que je côtoie beaucoup au Ski-Club de ma commune, partagent une autre particularité : leur jour de naissance, le 12 août et donc, leur surnom commun, Douze-Huit !


Au tour de Christian (à gauche), alias Bugne et de Patrick, connu également sous le nom de Saccharine.

Mes deux amis du foot à l'USCM tiennent leurs sobriquets des activités de leurs papas respectifs. Professionnelles pour l'un, et illicites pendant la guerre pour l'autre ; une étrange affaire édulcorée !


Absent de la photo de groupe, Stéphane, alias Caillou, m'a fait le plaisir de poser avec "Mâle de Tête" avant son départ en vacances.

Quelque chose me dit que l'on retrouvera bientôt ce personnage, qui doit son surnom au diminutif de son nom de famille, dans une autre histoire mais sous une autre identité.

Affaire en cours donc...


Mes amis d'enfance !

J'ai tout partagé ou presque avec eux !

C'est tout naturellement qu'ils apparaissent dans mes livres. Joël (tout à gauche), alias Satzo, a hérité de ce surnom pour le moins étrange grâce aux activités de ses aïeux, à une époque où le français n'était pas encore du français. Claude (à droite), alias Sport, tire son sobriquet de ses activités sportives.

Finalement, Raphaël (en bleu ciel), alias Zermatt, apparaît seulement dans Tête de Mort, quand Renaud Marraffino s'offre un peu de répit dans ce village touristique, dans l'hôtel où mon ami a travaillé, d'où ce surnom.

On retrouve également mes potes dans ma présentation d'auteur chez Librinova, à la manière d'Edern et de Renaud Marraffino.



Merci à vous tous, les mecs, d'avoir participé à ce magnifique souvenir qui restera longtemps gravé dans ma mémoire !

105 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout